Navigation dans le siteLien vers les pages de liens utilesLien vers les pages pour comprendre le vieillissementLien vers les pages d'actualitéLien vers les pages pour bien vieillirLien vers les pages de l'aide sociale, juridique et financiereLien vers les pages de présentation de l'IRIPS
pixel vide
fleche
pixel vide accueil >> L’aide sociale, juridique et financière >> L'aide à la vie quotidienne >> Les aides matérielles
pixel vide
Les aides matérielles

Les aides matérielles désignent des aides en nature proposées aux personnes vivant à leur domicile mais nécessitant une assistance dans certains domaines. Les principales sont le portage des repas, l'aide à la livraison des courses et la télé-assistance.

Le portage des repas

Lorsque vous ne souhaitez plus ou ne pouvez plus confectionner vos repas, vous pouvez dans certaines communes desservies faire appel au service de portage. Celui-ci livre à votre domicile vos repas quotidiens, sous forme de plateau-repas : conditionnés en barquettes scellées, les plats peuvent être réchauffés au bain-marie ou au four à micro-ondes. Il est organisé à partir de foyers restaurant, de maisons de retraite ou de toute autre structure de restauration collective.

Les tarifs varient selon l’organisme auquel vous faites appel (de l’ordre de 8 euros). Une aide financière peut vous être accordée dans le cadre de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) ou par le service d’aide sociale du Conseil général, si l’organisme est habilité et le prix du service modéré. Une participation financière peut vous être demandée selon vos ressources et votre situation familiale.

La livraison des courses

La Caisse régionale d'assurance maladie (CRAM) peut participer au coût engendré par la livraison à domicile de vos courses à concurrence de 15 euros par semaine.

La télé-assistance (télé-alarme)

Afin de permettre aux personnes isolées de joindre en permanence un interlocuteur, ce service assure un contact téléphonique 24 heures sur 24. Il s’agit d’un appareil branché sur votre poste téléphonique, relié à un centre départemental qui vous met en relation avec des opérateurs qualifiés. Une télécommande permet de le faire fonctionner à distance sans avoir à composer le numéro de téléphone : portée en pendentif ou en bracelet, elle peut être déclenchée par simple pression sur un bouton.

Selon la nature de l'appel, l'opérateur rassurera la personne et évaluera la situation ; en cas d’urgence (malaise, chute, insécurité), les opérateurs font appel aux services compétents (pompiers, médecins) et peuvent prévenir vos proches. Si le service ne peut pas communiquer avec la personne, il contacte un comité de voisinage (famille, voisins, gardiens) qui dispose des clés et peut se rendre au domicile.

Des aides financières pour l’installation et l’abonnement mensuel peuvent être accordées par les Caisses de retraite, le CCAS ou la mairie, le Conseil général, ou par le biais de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) si vous remplissez les critères.

Le portage de linge

Les personnes incontinentes peuvent se faire livrer les fournitures nécessaires (draps, alèses, protections), avec reprise des fournitures à entretenir. Ce service, encore peu développé, fonctionne généralement sous forme d'abonnement.
pixel vide
pixel vide

A qui s'adresser ?
Pour vérifier l’existence de ces services dans votre commune et les modalités de leur mise en œuvre, contacter le Centre communal d’action sociale (CCAS) de votre lieu de résidence, le CLIC dont vous relevez ou une association d'aide à domicile.