Navigation dans le siteLien vers les pages de liens utilesLien vers les pages pour comprendre le vieillissementLien vers les pages d'actualitéLien vers les pages pour bien vieillirLien vers les pages de l'aide sociale, juridique et financiereLien vers les pages de présentation de l'IRIPS
pixel vide
fleche
pixel vide accueil >> Bien vieillir >> Que penser des "aliments santé" ? >> Quelques exemples de supplémentation nécessaire
pixel vide
Quelques exemples de supplémentation nécessaire

Les hommes et les femmes de plus de 50 ans

La vitamine D est connue sous le nom de « vitamine soleil », car elle est fabriquée par l’organisme grâce aux rayons solaires. Elle joue un rôle dans la lutte contre les infections, et est essentielle pour l’assimilation du calcium par l’organisme : elle en est donc le complément indispensable pour prévenir l’ostéoporose.

Les besoins en vitamine D sont plus élevés après 50 ans. Par ailleurs, les personnes plus âgées qui s’exposent peu au soleil courent un risque encore plus grand de déficience en vitamine D.

Peu d’aliments procurent de la vitamine D : le saumon et les sardines, ainsi que le lait, la margarine et les boissons de soja enrichies en vitamine D.

Tabac et alcool

Le tabagisme augmente les besoins en vitamine C. En conséquence, les fumeurs de tous âges devraient prendre un supplément de vitamine C, en plus de consommer des aliments qui en contiennent, comme les oranges, clémentines et pamplemousses, les fraises et les kiwis, les pommes de terre…

Une consommation importante d’alcool peut nuire à l’absorption des vitamines et entraîner une perte d’éléments nutritifs.

Pour les sportifs

Il est indispensable de couvrir les besoins par une alimentation diversifiée et équilibrée, avec un apport vitaminique quotidien au moins égal à celui qui est conseillé pour la population standard : il est réalisé par la consommation d'aliments courants, et éventuellement par des aliments spécialement conçus pour les sportifs.

Ceci exclut les apports de fortes doses de vitamines, quelle que soit la vitamine considérée. De tels suppléments relèvent du domaine de la prescription médicale en présence d'états pathologiques reconnus.

Les personnes qui ne boivent pas de lait

Le lait est l’une des meilleures sources de calcium,de vitamine D et d’autres nutriments contribuant à la santé osseuse. La non consommation  de lait ou de substituts peut engendrer une insuffisance en calcium (augmentant le risque d’ostéoporose), et en autres nutriments nécessaires à la santé.

Les personnes qui boivent quotidiennement moins d’un demi-litre (2 tasses) de lait ou de boissons de soja enrichies ont besoin d’un supplément de vitamine D. Des aliments tels que le yaourt et le fromage peuvent fournir une petite quantité de vitamine D, s’ils sont fabriqués à partir de lait enrichi en vitamine D.

Les végétariens

Une alimentation végétarienne équilibrée et bien planifiée (lacto-végétarienne, ovo-lacto-végétarienne ou végétalienne) peut satisfaire la plupart des besoins nutritionnels.

Les végétaliens, qui ne consomment aucun produit d’origine animale, doivent consommer des aliments enrichis de vitamine B12 ou prendre un supplément pour combler leurs besoins en vitamine B12. Les jeunes femmes végétariennes peuvent également avoir besoin d’un supplément de fer.
pixel vide
pixel vide