Navigation dans le siteLien vers les pages de liens utilesLien vers les pages pour comprendre le vieillissementLien vers les pages d'actualitéLien vers les pages pour bien vieillirLien vers les pages de l'aide sociale, juridique et financiereLien vers les pages de présentation de l'IRIPS
pixel vide
fleche
pixel vide accueil >> Bien vieillir >> Les familles d'aliments >> Viande, poisson et œufs
pixel vide
Viande, poisson et œufs

Les protéines animales sont de très bonne qualité nutritive, et doivent être présentes comme plat principal dans un des deux principaux repas de la journée. Elles sont présentes dans les viandes rouges ou blanches, le poisson, les œufs, mais aussi les abats et les coquillages (et les produits laitiers). Elles constituent la base de l’apport en protéines, et sont également riches en fer et en vitamines A et B. Une portion par jour suffit (100 à 120 grammes) : elle sera complétée en ce qui concerne les protéines par les produits laitiers et les protéines végétales.

La viande fournit des protéines de bonne qualité. La viande rouge est à consommer avec modération (2 à 3 fois par semaine) en raison de sa richesse en acides gras saturés, afin de prévenir les risques cardio-vasculaires. Les viandes blanches (poulet, veau) ne présentent pas cet inconvénient.

La consommation de poisson doit être régulière (2 à 3 fois par semaine), afin de bénéficier des acides gras de bonne qualité qu’il contient (oméga-3 et oméga-6) : privilégiez les poissons gras (saumon, maquereau, hareng, sardine, thon rouge). Les poissons surgelés ou en conserve (y compris les sardines en boîte) peuvent être alternés avec le poisson frais, de meilleure qualité nutritionnelle et gustative, mais plus coûteux (mais une portion de 100 à 120 grammes suffit).

Les œufs constituent une bonne source de protéines (et de vitamines), pour un coût imbattable. Leur consommation doit rester raisonnable (2 à 4 œufs par semaine) en raison de leur richesse en cholestérol (même si les risques cardio-vasculaires dépendent plus de l’équilibre alimentaire global, notamment en ce qui concerne les graisses, que de l’apport en cholestérol).

Les coquillages, abats et produits laitiers fournissent également des protéines de bonne qualité.
pixel vide
pixel vide