Navigation dans le siteLien vers les pages de liens utilesLien vers les pages pour comprendre le vieillissementLien vers les pages d'actualitéLien vers les pages pour bien vieillirLien vers les pages de l'aide sociale, juridique et financiereLien vers les pages de présentation de l'IRIPS
pixel vide
fleche
pixel vide accueil >> Bien vieillir >> Les nutriments >> L'eau
pixel vide
L'eau


Elle est essentielle pour tous les processus biologiques intervenant dans l’organisme. Les besoins en eau représentent plus de deux litres et demi par jour, dont un litre est apporté par l’alimentation solide. Reste donc un litre et demi à absorber sous forme de boisson, soit l’équivalent de 8 à 10 verres d’eau, l’eau (du robinet dans les régions où elle a bon goût) restant la solution la plus simple.

Il est conseillé de boire très fréquemment en petites quantités, avant même de ressentir la sensation de soif (elle a tendance à s’émousser avec l’âge). De grandes quantités seront davantage éliminées. Lors d’activités physiques soutenues, en randonnée par exemple, il est conseillé de boire une gorgée d’eau toutes les dix minutes.

Attention cependant à ne pas s’hydrater à l’excès, au risque d’éliminer les nutriments indispensables à l’organisme et de souffrir de carences.

L’eau est très utile pour les articulations : on souffre moins de l’arthrose lorsque l’on boit beaucoup (les disques intervertébraux se réhydratent). Par ailleurs, la déshydratation est la première cause d’insuffisance rénale.

L’eau procure également des sels minéraux (magnésium, fer, sodium, fluor, calcium), en quantités variables selon son origine. Elle est nécessaire pour que l’organisme puisse utiliser au mieux les fibres apportées par l’alimentation.

L’eau du robinet et l’eau de source, faiblement minéralisées, peuvent être consommées par tous, contrairement aux eaux minérales où certains sels minéraux peuvent être fortement dosés, et parfois contre-indiqués pour certaines personnes (voir la rubrique consacrée aux boissons).
pixel vide
pixel vide

Si vous ne ressentez pas la soif, forcez-vous à boire, cela ne représente pas une contrainte insurmontable. Si vous n’aimez pas l’eau, parfumez-la avec un peu de sirop ou variez les boissons (tisanes, thé, jus de fruits, bouillons, soupes…).
Vous pouvez disposer en évidence le matin une bouteille d’eau d’un litre et demi à boire dans la journée.
Des messages contradictoires sont véhiculés par les médias, au fil de l’actualité. La canicule de l’été 2003 et ses conséquences tragiques avaient donné lieu à d’utiles campagnes d’information du grand public sur les dangers de la déshydratation chez les personnes âgées. Récemment (avril 2008), la presse a relayé des informations semblant remettre en question l’intérêt de boire en quantités relativement importantes, sans approfondir le sujet et sans évoquer les besoins spécifiques des seniors ni les périodes de chaleur !