Navigation dans le siteLien vers les pages de liens utilesLien vers les pages pour comprendre le vieillissementLien vers les pages d'actualitéLien vers les pages pour bien vieillirLien vers les pages de l'aide sociale, juridique et financiereLien vers les pages de présentation de l'IRIPS
pixel vide
fleche
pixel vide accueil >> Bien vieillir >> Les nutriments >> Les sels minéraux
pixel vide
Les sels minéraux

Malgré une présence à très petites doses dans les aliments, ils sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Ils sont des constituants des cellules à part entière (par exemple, le fer de l’hémoglobine). Ils interviennent en tant que catalyseur dans de nombreuses réactions au niveau de la cellule, et entre les cellules.

On en distingue 2 types :
• les macro-éléments, présents en quantités significatives : calcium, phosphore, potassium, chlore, sodium, magnésium ;
• les éléments traces ou oligo-éléments : fer, zinc, cuivre, manganèse, iode, molybdène, etc.

Les différents sels minéraux

Le calcium joue un rôle capital, avec la vitamine D, dans la formation des os au cours de l’enfance et de l’adolescence, et pour la préservation de leur densité et de leur solidité tout au long de l’existence. L’apport quotidien recommandé est de 1000 à 2000 milligrammes ; un yaourt renferme 140 mg de calcium, 180 ml de lait en contiennent 200 mg, 30 grammes de gruyère 300 mg, 100 grammes de brocolis en apportent 93 mg, 100 grammes de chou 53 mg. Le café entraîne une augmentation de l'élimination urinaire du calcium : sa consommation est à limiter à 3 tasses maximum par jour. De même pour le sel alimentaire, dont la consommation est à limiter à 8 grammes par jour (la consommation moyenne serait de 10 grammes, et l’objectif de 5 grammes).

Le magnésium est présent dans toutes les cellules, surtout dans les os. Il régule le système nerveux. : l’apport quotidien recommandé est de 300 milligrammes.

Le fer : l’apport quotidien recommandé est de 10 milligrammes ; un artichaut en contient 1,5 milligramme, 100 grammes de boudin 14 milligrammes, 100 grammes de pigeon 20 milligrammes.

Le cuivre : l’apport quotidien recommandé est de 1,5 à 2,5 milligrammes.

Le zinc : l’apport quotidien recommandé est de 12 à 15 milligrammes ;

Le sodium : l’apport quotidien recommandé est de 600 milligrammes.

Le manganèse possède une action anti-radicaux libres.

Le sélénium possède une action anti-radicaux libres, favorise le maintien des fonctions intellectuelles et renforce les défenses immunitaires.

Le zinc stimule le renouvellement cellulaire et les défenses immunitaires, et agit comme anti-oxydant. On en trouve dans la viande, les fruits de mer, la volaille, les lentilles, les haricots secs et les grains entiers.

L’iode est nécessaire à la production des hormones thyroïdiennes, qui sont indispensables au développement cérébral et jouent un rôle important dans la régulation du métabolisme cellulaire. On en trouve dans le sel de table (naturellement iodé s’il s’agit de sel marin ou complémenté comme indiqué sur l’emballage) et les fruits de mer.
pixel vide
pixel vide

Si vous n’appréciez pas le lait et les yaourts, pensez aux autres produits laitiers : fromages, fromage blanc, et préparations sucrées et salées à base de lait ou de fromage (flans, crèmes, clafoutis, soufflés, gratins, purées). Le lait peut également être incorporé au thé, aux soupes, etc.
Le beurre, fabriqué à partir du lait, ne contient plus de calcium ni de protéines. Il doit être consommé pour sa richesse en vitamines, avec modération en raison de son haut pouvoir calorique et de sa teneur en graisses animales.