Navigation dans le siteLien vers les pages de liens utilesLien vers les pages pour comprendre le vieillissementLien vers les pages d'actualitéLien vers les pages pour bien vieillirLien vers les pages de l'aide sociale, juridique et financiereLien vers les pages de présentation de l'IRIPS
pixel vide
fleche
pixel vide accueil >> Bien vieillir >> Bien se nourrir >> Qu'est-ce qu'une alimentation équilibrée ?
pixel vide
Qu'est-ce qu'une alimentation équilibrée ?
pixel vide
Les sous-rubriques
. Les nutriments
. Les familles d'aliments
. Les besoins et les rythmes alimentaires
. Le régime méditerranéen (crétois)
. Quand manger ?
pixel vide

C’est apporter à l’organisme tout ce dont il a besoin….

S’alimenter est indispensable pour assurer et entretenir la vie :
• fournir les molécules propres à la croissance et au bon fonctionnement de toutes nos cellules et organes ;
• fournir de l’énergie ;
• fournir toutes les substances que le corps ne pourrait pas fabriquer seul ;
• et… mettre en appétit !

L’équilibrage de l’alimentation doit être conçu sur la durée : une alimentation équilibrée – et gratifiante – peut et doit être respectée tout au long de la vie, sans s’interdire petits plaisirs et écarts ponctuels qui seront compensés les jours suivants.

Les repères du Programme national nutrition santé

Fruits et légumes :
- au moins 5 par jour ;
- à chaque repas et en cas de petits creux ;
- crus, cuits, nature ou préparés ;
- frais, surgelés ou en conserve.

Pains, céréales, pommes de terre et légumes secs :
- à chaque repas et selon l'appétit ;
- favoriser les aliments céréaliers complets ou le pain bis ;
- privilégier la variété.

Lait et produits laitiers (yaourts, fromages) :
- 3 par jour ;
- privilégier la variété ;
- privilégier les fromages les plus riches en calcium, les moins gras et les moins salés.

Viandes et volailles, produits de la pêche et œufs :
- 1 à 2 fois par jour ;
- en quantité inférieure à celle de l'accompagnement ;
- viandes : privilégier la variété des espèces et les morceaux les moins gras ;
- poisson : au moins 2 fois par semaine.

Matières grasses ajoutées :
- limiter la consommation ;
- privilégier les matières grasses végétales (huiles d'olive, de colza...) ;
- favoriser la variété ;
- limiter les graisses d'origine animale (beurre, crème...).

Produits sucrés :
- limiter la consommation ;
- attention aux boissons sucrées ;
- attention aux aliments gras et sucrés à la fois (pâtisseries, crèmes dessert, chocolat, glaces...) ;

Boissons :
- de l’eau à volonté ;
- au cours et en dehors des repas ;
- limiter les boissons sucrées (privilégier les boissons allégées) ;
- boissons alcoolisées : ne pas dépasser, par jour, 2 verres de vin (de 10 cl) pour les femmes (à l'exclusion des femmes enceintes auxquelles il est recommandé de s'abstenir de toute consommation d'alcool pendant la durée de la grossesse) et 3 pour les hommes. 2 verres de vin sont équivalents à 2 demis de bière ou 6 cl d'alcool fort.

Sel :
- limiter la consommation ;
- préférer le sel iodé ;
- ne pas resaler avant de goûter ;
- réduire l'ajout de sel dans les eaux de cuisson ;
- limiter les fromages et les charcuteries les plus salés et les produits apéritifs salés.

Activité physique :
- au moins l'équivalent d'une demi-heure de marche rapide chaque jour.

pixel vide

Malgré une information envahissante et pas toujours fiable (surtout lorsqu’elle vise essentiellement à promouvoir la vente de produits), les principes de base sont maintenant bien connus du grand public. Reste à les appliquer, sans « intégrisme » (aucun aliment n’est totalement interdit), mais en adaptant progressivement les quantités des différentes familles d’aliments et en réduisant les quantités des aliments les moins utiles et générant le plus de risques : graisses saturées (dans les viandes, le beurre, les préparations industrielles), sucre, sel. On favorisera au contraire les poissons, les fruits et légumes, les céréales pas trop raffinées et les légumes secs. Et l’on n’oubliera pas l’exercice physique, même modéré, mais régulier : au moins l’équivalent d’une demi-heure de marche par jour ; bien sûr, les escaliers à monter, les activités de ménage, de jardinage, les sports ou gymnastiques douces contribueront également  utilement à votre santé et à votre forme.