Navigation dans le siteLien vers les pages de liens utilesLien vers les pages pour comprendre le vieillissementLien vers les pages d'actualitéLien vers les pages pour bien vieillirLien vers les pages de l'aide sociale, juridique et financiereLien vers les pages de présentation de l'IRIPS
pixel vide
fleche
pixel vide accueil >> Comprendre le vieillissement >> Les autres prises en charge >> Prise en charge physique
pixel vide
Prise en charge physique

Les méthodes sont nombreuses et peuvent soulager certains types de douleurs, en complément bien sûr du traitement médicamenteux de la pathologie et des douleurs :
• massages ;
• kinésithérapie ;
• physiothérapie (application de chaleur, de froid, de courant électrique) ;
• balnéothérapie ;
• contentions : corset de maintien lombaire, collier de mousse, strapping (contention souple) ;
• éducation posturale et gestuelle.

L’acupuncture

Cette technique, pratiquée en Chine depuis des millénaires, s’est répandue grâce à son action contre la douleur, suffisamment puissante pour permettre des interventions chirurgicales. Elle permettrait l’excitation du système nerveux périphérique, modifiant l’intégration du message douloureux dans le système nerveux central. Elle est ainsi efficace sur certaines douleurs neurogènes.

La stimulation électrique

La stimulation électrique transcutanée des nerfs (TENS) bloque le passage des sensations douloureuses vers le cortex cérébral. Des électrodes sont posés sur la peau, ou parfois par voie chirurgicale au contact de la moelle épinière ou d’une zone déterminée du cerveau ; un boitier porté à la ceinture délivre un courant de faible intensité qui ne provoque pas de sensation douloureuse.

Quand elle d’adresse à des douleurs neurogènes très localisées (sciatique, douleur d’un membre fantôme après amputation), elle est directement gérée par le malade ou par un appareil électronique miniaturisé programmable caché sous la peau.

pixel vide
pixel vide