Navigation dans le siteLien vers les pages de liens utilesLien vers les pages pour comprendre le vieillissementLien vers les pages d'actualitéLien vers les pages pour bien vieillirLien vers les pages de l'aide sociale, juridique et financiereLien vers les pages de présentation de l'IRIPS
pixel vide
fleche
pixel vide accueil >> Comprendre le vieillissement >> La douleur >> Les autres prises en charge
pixel vide
Les autres prises en charge



A l’exception de la stimulation électrique, elles sont généralement associées aux traitements médicamenteux, qu’il ne faut bien sûr pas interrompre. Différents traitements physiques sont disponibles, ainsi que des prises en charge psychologiques ou psycho-corporelles (relaxation, hypnose…). D’autres méthodes, même si elles ne sont pas validées scientifiquement, peuvent également soulager dans certains cas : acupuncture, ostéopathie, homéopathie, mésothérapie (micro-injections de substances médicamenteuses).

pixel vide
pixel vide
Les sous-rubriques
. Prise en charge physique
. Prise en charge psychologique
pixel vide

Le cerveau, et donc les facteurs psychologiques et affectifs, interviennent dans la perception de la douleur. Toute amélioration du bien-être mental permet donc d’atténuer ou de mieux supporter la douleur. La qualité de la relation entre les soignants et le patient est ainsi primordiale dans la lutte contre la douleur.
L’effet placebo joue également à plein dans ce domaine : il associe une forme d’auto-suggestion, une réduction de l’anxiété, et la mobilisation des endomorphines, substances opiacées fabriquées par l’organisme lui-même (voir la rubrique sur Les opiacés). Il agit sur toutes les formes de douleur.