Navigation dans le siteLien vers les pages de liens utilesLien vers les pages pour comprendre le vieillissementLien vers les pages d'actualitéLien vers les pages pour bien vieillirLien vers les pages de l'aide sociale, juridique et financiereLien vers les pages de présentation de l'IRIPS
pixel vide
fleche
pixel vide accueil >> Comprendre le vieillissement >> Les antalgiques de niveau I >> Le paracétamol
pixel vide
Le paracétamol

Il a approximativement les mêmes délai et durée d’action que les salicylés. Il est administré à raison d’un à trois grammes dans la journée. Certaines personnes sont allergiques au paracétamol. Il est très toxique pour le foie à fortes doses (plus de 10 grammes par jour en usage occasionnel ou plus de 5 grammes en usage répété). Il est présent en association dans de nombreux médicaments : si l’on n’y prend pas garde, on peut donc en ingérer une dose excessive. Les surdosages involontaires, assez fréquents, se manifestent dès les premières 24 heures par de la pâleur, des nausées et des vomissements, des douleurs abdominales, un manque d’appétit.

Le paracétamol est contre-indiqué dans différents cas :
• affections du foie ;
• insuffisance rénale ;
• dénutrition ;
• alcoolisme.
pixel vide
pixel vide

Les autorités sanitaires américaines ont lancé une campagne d’information sur le paracétamol, 56 000 hospitalisations et 100 décès par an pouvant être imputables à l’abus de paracétamol, présent dans de nombreux médicaments.