Navigation dans le siteLien vers les pages de liens utilesLien vers les pages pour comprendre le vieillissementLien vers les pages d'actualitéLien vers les pages pour bien vieillirLien vers les pages de l'aide sociale, juridique et financiereLien vers les pages de présentation de l'IRIPS
pixel vide
fleche
pixel vide accueil >> Comprendre le vieillissement >> Les douleurs aiguës >> Les douleurs post-opératoires
pixel vide
Les douleurs post-opératoires


Les douleurs post-opératoires, fréquentes, seront traitées si elles sont intenses par des opiacés de niveau III (morphine, voir le rubrique Les médicaments contre la douleur). On sait aujourd’hui que ceux-ci n’entraînent aucun risque de dépendance ou de toxicomanie. Des techniques non médicamenteuses (chaud, froid, neurostimulation transcutanée, relaxation) complètent l’action des médicaments.

A la sortie de l’hôpital, une ordonnance est délivrée pour un traitement anti-douleur adapté et le médecin traitant doit être informé précisément pour assurer le suivi de ce traitement. Un traitement dit de deuxième intention peut être spécifié au cas où le traitement initial ne donnerait pas de résultats suffisants.
pixel vide
pixel vide

La coordination entre le personnel hospitalier et le médecin traitant (médecine de ville) est un point crucial de la prise en charge de la douleur.