Navigation dans le siteLien vers les pages de liens utilesLien vers les pages pour comprendre le vieillissementLien vers les pages d'actualitéLien vers les pages pour bien vieillirLien vers les pages de l'aide sociale, juridique et financiereLien vers les pages de présentation de l'IRIPS
pixel vide
fleche
pixel vide accueil >> Comprendre le vieillissement >> Le cancer de la prostate >> Les traitements
pixel vide
Les traitements
pixel vide
Les sous-rubriques
. La chirurgie
. La radiothérapie
. L'hormonothérapie
pixel vide
Selon les cas, l’urologue proposera une radiothérapie ou un traitement chirurgical, en fonction de la taille de la prostate, de l’âge du patient, de l’existence d’autres pathologies pouvant déconseiller la chirurgie. La radiothérapie et la chirurgie sont très efficaces en cas de tumeur localisée (plus de 85 % de survie à 10 ans). Si le cancer est plus avancé, une hormonothérapie, éventuellement associée à la radiothérapie, est le traitement de référence ; elle sera également envisagée en cas de récidive, ou chez les patients très âgés. A défaut de guérison, elle permet de réduire le risque de complications ou de décès.

La décision sera prise en étroite concertation avec le patient, qui sera informé des risques et des effets secondaires potentiels des différents traitements ; dans ce type de cancer, le patient demande fréquemment un « deuxième avis » à un autre spécialiste.

Pour les patients âgés, si la tumeur est petite et de faible malignité, une surveillance très régulière (dosage du taux de PSA) peut être la solution recommandée.
pixel vide