Navigation dans le siteLien vers les pages de liens utilesLien vers les pages pour comprendre le vieillissementLien vers les pages d'actualitéLien vers les pages pour bien vieillirLien vers les pages de l'aide sociale, juridique et financiereLien vers les pages de présentation de l'IRIPS
pixel vide
fleche
pixel vide accueil >> Comprendre le vieillissement >> La prise en charge >> L'orthophoniste
pixel vide
L'orthophoniste

Discipline relativement récente (une cinquantaine d’années), l’orthophonie reste souvent associée aux difficultés des enfants, mais son utilité est bien plus large, notamment en ce qui concerne les problèmes d’audition :
• apprentissage de la lecture labiale (sur les lèvres), pour améliorer la compréhension ;
• habituation à l’appareillage ou à l’implant et aux changements de perception qu’il entraîne (identification des bruits, de leur intensité, de leur provenance) ;
• rééducation en présence d’acouphènes ou d’hyperacousie ;
• maintien de la communication : travail sur la parole et la voix ;
• travail avec la famille ;
• adaptation au milieu, adaptation du cadre de vie ;
• travail sur la posture (les malentendants ont tendance à se pencher en avant pour mieux entendre, ou à tourner la tête pour écouter avec l’oreille la moins atteinte) ;
• rééducation des déficits cognitifs, neurologiques, praxiques (motricité).

Il est bien sûr conseillé de s’adresser à un orthophoniste spécialisé dans les problèmes de l’audition : vous pouvez prendre conseil auprès de votre ORL ou d’une association de patients.

La lecture labiale

« Lire sur les lèvres » est une réaction instinctive de toute personne éprouvant des difficultés d’audition : regarder la bouche de son interlocuteur permet de suppléer en partie aux informations manquantes. D’autres indices seront également utilisés : le menton, les joues, la gorge.

En cas de perte auditive légère, ce mécanisme de compensation peut suffire à rétablir une bonne compréhension ; en général, il s’agira d’un complément à un appareillage qui ne résout pas les difficultés dans toutes les situations. Son apprentissage est réalisé avec un orthophoniste, dans le cadre de cours individuels ou collectifs (une dizaine de séances).

L’apprentissage de la lecture labiale est relativement aisé et donne de bons résultats avec un peu de bonne volonté de vos interlocuteurs (bonne articulation et bonne position) et un bon éclairage. Cette technique demande cependant beaucoup de concentration et est donc fatigante.
pixel vide
pixel vide

L’orthophonie est entièrement prise en charge par l’assurance maladie et par votre mutuelle.