Navigation dans le siteLien vers les pages de liens utilesLien vers les pages pour comprendre le vieillissementLien vers les pages d'actualitéLien vers les pages pour bien vieillirLien vers les pages de l'aide sociale, juridique et financiereLien vers les pages de présentation de l'IRIPS
pixel vide
fleche
pixel vide accueil >> Comprendre le vieillissement >> La prise en charge >> Le médecin traitant
pixel vide
Le médecin traitant

La consultation chez le médecin traitant s’impose avant toute autre démarche. Elle doit se faire en urgence en cas d’apparition brutale de symptômes, surtout lorsqu’ils sont consécutifs à l’exposition à un bruit fort. Dans certains cas, un traitement rapide permet d’éviter des dommages irréversibles.

En ce qui concerne les troubles plus banals, n’hésitez pas à lui en parler franchement, même s’il ne vous pose pas de questions à ce sujet. Il s’agit de votre qualité de vie et du fonctionnement de votre audition dans l’avenir.

Le généraliste effectue un examen du conduit auditif et du tympan (otoscopie). Il est possible que le généraliste détecte la présence d’un bouchon de cérumen qui gêne l’audition. Les otites et les atteintes des tympans peuvent également être décelées.

Si nécessaire, le médecin traitant vous enverra consulter un ORL, qui réalise un bilan précis permettant d’envisager une prise en charge des troubles.

Selon les résultats, le médecin traitant
• prescrit un traitement ;
• demande des examens complémentaires pour approfondir le bilan ;
• vous adresse à un audio-prothésiste pour appareillage ;
• vous adresse à un orthophoniste pour apprendre la lecture labiale, s’habituer à un appareillage, prendre en charge des acouphènes, renforcer les capacités de communication ;
• vous adresse à un psychologue ou une assistante sociale en fonction du retentissement du problème auditif.
pixel vide
pixel vide

Le nettoyage des oreilles se fait trop souvent avec un coton-tige qui repousse le cérumen vers le fond de l’oreille et peut créer un bouchon. L’utilisation des cotons-tiges doit être évitée, ou se limiter à l’entrée de l’oreille. Un nettoyage à l’eau et au savon suffit généralement ; un spray acheté en pharmacie peut être utilisé occasionnellement.