Navigation dans le siteLien vers les pages de liens utilesLien vers les pages pour comprendre le vieillissementLien vers les pages d'actualitéLien vers les pages pour bien vieillirLien vers les pages de l'aide sociale, juridique et financiereLien vers les pages de présentation de l'IRIPS
pixel vide
fleche
pixel vide accueil >> Comprendre le vieillissement >> Les causes des déficiences auditives >> Les surdités de perception
pixel vide
Les surdités de perception

L’atteinte de l’appareil auditif peut se situer au niveau de la cochlée (oreille interne) ou des voies nerveuses elles-mêmes (nerf auditif). La presbyacousie en est la cause la plus fréquente (voir la rubrique précédente). Les traumatismes auditifs et les médicaments toxiques pour l’audition seront exposés dans la rubrique sur Les facteurs de risque. Certaines maladies peuvent également intervenir : oreillons, zona, méningite, syphilis.

Les surdités génétiques

Elles peuvent apparaître dès la naissance ou plus ou moins tardivement. Les progrès de la recherche permettent d’identifier de plus en plus d’anomalies génétiques responsables de ces troubles.

Les anomalies métaboliques

Le diabète, l’hypothyroïdie et certains troubles rénaux peuvent avoir un effet néfaste sur l’oreille interne.

Les problèmes cardio-vasculaires

Des risques vasculaires existent également, en cas d’hypertension ou de cholestérol élevé : de petits vaisseaux bouchés peuvent entraîner une surdité brutale, qui doit être prise en charge en urgence afin d’éviter la destruction totale et définitive des cellules.

Le neurinome de l‘acoustique

C’est une tumeur bénigne du nerf auditif, d’évolution très lente, entraînant une surdité unilatérale progressive éventuellement accompagnée d’acouphènes, de troubles de l’équilibre, de fourmillements et de douleurs faciales. L’ablation chirurgicale doit être réalisée aussi rapidement que possible afin d’éviter de graves séquelles.
pixel vide
pixel vide