Navigation dans le siteLien vers les pages de liens utilesLien vers les pages pour comprendre le vieillissementLien vers les pages d'actualitéLien vers les pages pour bien vieillirLien vers les pages de l'aide sociale, juridique et financiereLien vers les pages de présentation de l'IRIPS
pixel vide
fleche
pixel vide accueil >> Comprendre le vieillissement >> La prostate >> L'adénome de la prostate
pixel vide
L'adénome de la prostate
pixel vide
Les sous-rubriques
. Symptômes et complications
. Les examens médicaux
. Les traitements
pixel vide
L’adénome de la prostate, également appelé hypertrophie bénigne de la prostate (HBP), est un accroissement du volume de la prostate qui apparaît le plus souvent chez les hommes de plus de 50 ans. C’est une lésion bénigne, sans rapport avec le cancer de la prostate, mais qui peut coexister avec lui. Ses causes restent inconnues, même si une origine hormonale semble possible ; rien ne permet d’évoquer un caractère héréditaire. Elle concerne en France plus d’un million de personnes.

La prostate, organe spécifiquement masculin, est une glande située sous la vessie et communiquant avec les voies urinaires (urètre). Elle a pour fonction la sécrétion du fluide qui, mélangé aux spermatozoïdes, constitue le sperme. L’avancée en âge entraîne naturellement un accroissement du volume de la prostate, dès 40 ans : 60 % des hommes de 60 ans ont une grosse prostate, et 90 % des hommes de plus de 80 ans.

Cette « maladie » est sans gravité en elle-même, mais, dans la mesure où elle touche souvent la partie de la prostate proche de la vessie, elle peut présenter des symptômes plus ou moins gênants pour le patient (troubles urinaires), et entraîner des complications (infections, insuffisance rénale, etc.). Il est donc nécessaire de la dépister suffisamment tôt, afin de surveiller son évolution et de mettre en œuvre les traitements qui s’imposent : un traitement médicamenteux en cas de symptômes handicapants dans la vie quotidienne (dans un cas sur deux environ), un traitement chirurgical si des complications le nécessitent (dans un cas sur dix).
pixel vide