Navigation dans le siteLien vers les pages de liens utilesLien vers les pages pour comprendre le vieillissementLien vers les pages d'actualitéLien vers les pages pour bien vieillirLien vers les pages de l'aide sociale, juridique et financiereLien vers les pages de présentation de l'IRIPS
pixel vide
fleche
pixel vide accueil >> Bien vieillir >> Les facteurs de risque >> L’environnement : le domicile, l’extérieur
pixel vide
L’environnement : le domicile, l’extérieur


Le contexte dans lequel on évolue est très fréquemment à l’origine des chutes. Le domicile est rarement adapté aux difficultés spécifiques de l’avancée en âge – comme il l’est peu aux enfants, comme le montre malheureusement le nombre élevé d’accidents domestiques. Nous évoquerons en détail ces problèmes dans la rubrique consacrée à l’aménagement du logement dans le cadre des mesures de prévention.

L’environnement extérieur est lui aussi source de difficultés, surtout dans un contexte urbain qui privilégie encore trop souvent l’automobile au détriment de la qualité de vie. La circulation automobile et l’indiscipline des conducteurs représente le danger majeur – avec l’imprudence des piétons, qui oublient trop souvent les règles élémentaires de sécurité : traverser la rue sur les passages protégés quand le feu est vert pour les piétons, sans oublier de vérifier le comportement des voitures ; ne pas se précipiter pour traverser ou attraper un bus afin de gagner quelques secondes, qui pourront vous faire perdre des heures, des journées ou des mois en cas d’accident ; ne pas traverser devant ou derrière un bus ou un camion masquant la visibilité, etc.

Les aménagements urbains ou les transports publics ne sont pas toujours conçus pour faciliter la vie des usagers : trottoirs mal conçus, obstacles divers (poteaux, plaques mal scellées, trous…), accès aux bus difficiles. Vous pouvez interpeller votre maire et votre député pour faire entendre votre voix de citoyen et d’usager (les piétons votent aussi).

Les comportements discourtois sont également causes d’accidents : empressement excessif, bousculades, crottes de chiens sur les trottoirs, dépôts sauvages d’ordures et de détritus. A chacun de montrer l’exemple par son propre comportement pour inciter le plus grand nombre au civisme et au respect d’autrui...
pixel vide
pixel vide