Navigation dans le siteLien vers les pages de liens utilesLien vers les pages pour comprendre le vieillissementLien vers les pages d'actualitéLien vers les pages pour bien vieillirLien vers les pages de l'aide sociale, juridique et financiereLien vers les pages de présentation de l'IRIPS
pixel vide
fleche
pixel vide accueil >> Bien vieillir >> Les mécanismes de l'équilibre >> Le système vestibulaire de l’oreille interne
pixel vide
Le système vestibulaire de l’oreille interne


L'appareil vestibulaire de l'oreille interne détecte les variations de position grâce à deux structures :

• les canaux semi-circulaires : il s’agit de trois tubes, emplis de liquide et tapissés de cellules ciliées reliées à des fibres nerveuses ; en fonction de la stabilité du niveau du liquide, ils sont sensibles à l'accélération angulaire de la tête, c'est-à-dire aux mouvements de rotation de la tête ou du corps. Leur fonctionnement peut être perturbé par la formation de petits cristaux, qui entraîne l’apparition de crises importantes de vertige rotatoire, empêchant le retour à l’équilibre. Des problèmes infectieux, tumoraux ou vasculaires peuvent également provoquer des troubles de l’équilibre.

• les otolithes : ce sont de petits cristaux de carbonate de calcium posés sur des cellules nerveuses ; ils réagissent à l'accélération linéaire, donc aux mouvements de translation de la tête et à son inclinaison par rapport à la gravité (d’où leur appellation de récepteurs de la gravité).
pixel vide
pixel vide