Navigation dans le siteLien vers les pages de liens utilesLien vers les pages pour comprendre le vieillissementLien vers les pages d'actualitéLien vers les pages pour bien vieillirLien vers les pages de l'aide sociale, juridique et financiereLien vers les pages de présentation de l'IRIPS
pixel vide
fleche
pixel vide accueil >> Comprendre le vieillissement >> L'ostéoporose >> D'où vient-elle ?
pixel vide
D'où vient-elle ?

L’ostéoporose peut être due à différentes affections (maladies endocriniennes, rhumatismes inflammatoires, maladies digestives…) ou à certains traitements (cortisone à forte dose sur une longue période).

Le vieillissement et la ménopause

Cependant, dans la majorité des cas, on ne peut la relier à une cause de cette nature, mais plutôt à la perte osseuse liée au vieillissement. L’ostéoporose est rare chez les personnes jeunes, avec généralement des facteurs génétiques.

Au moment de la grossesse, une perte osseuse modérée est favorisée par l’allaitement, jusqu’à six mois après l’arrêt de celui-ci. Mais c’est au moment de la ménopause que le risque est le plus élevé chez la femme, et après 70 ans chez les deux sexes.

Les étapes de la vie des os

En effet, l’os est un tissu vivant en renouvellement permanent, grâce à un fonctionnement double correspondant à l’action de deux types de cellules : destruction osseuse par les ostéoclastes, formation osseuse par les ostéoblastes, à l’aide du calcium.

La phase de croissance correspond à la prédominance de la formation osseuse (plus longue chez les garçons que chez les filles).

Suit ensuite une période d’équilibre, dite phase en plateau, pendant laquelle la masse osseuse reste stable pendant une dizaine d’années.

Vient enfin la phase de perte osseuse, qui se poursuivra tout au long de la vie. A raison de 0,5 à 1 % par an, elle est très régulière chez l’homme, mais fortement accélérée chez la femme au moment de la ménopause et dans les années qui suivent, en raison de la diminution de la production d’œstrogènes (voir rubrique Ménopause et ostéoporose). A 80 ans, un homme aura perdu 25 % de son capital osseux, une femme 40 %. Chez les personnes âgées, la perte osseuse est aggravée par des carences en calcium et en vitamine D, ainsi que par le manque d’activité physique.

L’ostéoporose peut donc être due à un capital osseux de départ trop bas, ou à une perte osseuse trop rapide.
pixel vide
pixel vide