Navigation dans le siteLien vers les pages de liens utilesLien vers les pages pour comprendre le vieillissementLien vers les pages d'actualitéLien vers les pages pour bien vieillirLien vers les pages de l'aide sociale, juridique et financiereLien vers les pages de présentation de l'IRIPS
pixel vide
fleche
pixel vide accueil >> Comprendre le vieillissement >> La ménopause >> Les manifestations tardives
pixel vide
Les manifestations tardives

La diminution de la production d’hormones va progressivement affecter certains organes, tels que les organes génitaux et urinaires, les os, le système cardio-vasculaire, la peau…

Les problèmes génito-urinaires

La sécheresse vaginale, symptôme présent dès le début de la ménopause, peut entraîner, si elle n’est pas traitée, différents troubles :
- des douleurs pendant les rapports sexuels ;
- des démangeaisons et des irritations de la vulve et du vagin ;
- des petites lèvres très sèches et dont la taille diminue ;
- un rétrécissement du vagin rendant le rapport sexuel très douloureux ;
- une finesse et une fragilité de la muqueuse de la vessie, favorisant les cystites ;
- un affaiblissement des muscles du périnée, pouvant entraîner de l’incontinence…

Les problèmes osseux

Dès l’âge de 20 ans, le capital osseux n’augmente plus, et il diminue à partir de la trentaine. La perte de la densité osseuse est très rapide dans les deux ans qui suivent l’arrêt des règles. Une perte anormalement élevée de la densité osseuse (ostéoporose) fragilise les os, et peut provoquer des fractures même en cas de chocs minimes. Cette affection touche environ 30 % des femmes, et a un caractère héréditaire (voir la rubrique Ménopause et ostéoporose).

Les problèmes cardio-vasculaires

Jusqu’à la ménopause, les femmes sont protégées des maladies artérielles et coronariennes (artérite, angine de poitrine et infarctus du myocarde) par les œstrogènes. Elles sont ensuite autant que les hommes sujettes à ces maladies, le risque augmentant régulièrement avec l’âge. Les facteurs de risque sont bien connus : antécédents familiaux, diabète, hypertension et cholestérol élevé, excès de poids, sédentarité, tabagisme… La tension artérielle apparaît également après la ménopause chez les femmes qui y sont prédisposées.

La peau et les muscles

La peau devient au fil des années plus fine et plus sèche, les cheveux plus fragiles. La pilosité de la peau se modifie. On constate également une fonte musculaire progressive, qui peut être compensée par une activité physique régulière (voir la rubrique Ménopause et activité physique).
pixel vide
pixel vide