Navigation dans le siteLien vers les pages de liens utilesLien vers les pages pour comprendre le vieillissementLien vers les pages d'actualitéLien vers les pages pour bien vieillirLien vers les pages de l'aide sociale, juridique et financiereLien vers les pages de présentation de l'IRIPS
pixel vide
fleche
pixel vide accueil >> Comprendre le vieillissement >> Vivre avec l'arthrose >> Les postures
pixel vide
Les postures

En position assise

• tenez-vous correctement assis avec les fesses au fond du siège ;
• évitez de croiser les jambes et de replier les genoux sous la chaise : allongez-les devant vous ;
• changez souvent de position, tout en restant assis ;
• évitez les fauteuils trop profonds ou trop mous ;
• veillez à la bonne adéquation de votre fauteuil et de votre bureau ; gardez la tête droite pour utiliser votre ordinateur.

En position debout

• tenez-vous bien droit, les deux jambes légèrement écartées, les pointes des pieds vers l’extérieur pour répartir le poids du corps ;
• appuyez-vous sur un mur, une chaise, une balustrade ;
• appuyez un pied sur un endroit légèrement plus haut pour soulager votre colonne ;
• dans les files d’attente, en surveillant vos petits-enfants, etc., ne piétinez pas, essayez de faire les cent pas.

La nuit

• évitez les épaisseurs de coussins ou d’oreillers ;
• dormez le plus à plat possible ou avec un oreiller anatomique ;
• prenez soin d’avoir un lit ferme, évitez les matelas en laine.

Porter des charges

Pour ménager vos épaules, votre dos et vos mains :
• équilibrez les charges en les répartissant des deux côtés ;
• choisissez des sacs ou caddies à roulette, en changeant souvent de main pour les tirer ;
• choisissez des poignées assez grosses pour soulager les articulations des doigts ;
• préférez les sacs à dos aux sacs à main. Veillez à ce qu’ils aient un poids raisonnable et répartissez toujours les poids importants en plusieurs charges.
pixel vide
pixel vide

Les déplacements
Aidez-vous d’une canne, qui soulage les articulations de la hanche, des genoux et des pieds en réduisant le poids de votre corps. Sa poignée doit arriver à hauteur du haut de la cuisse, vous devez la tenir du côté opposé à celui qui vous fait souffrir.
Pour monter, vous avancerez d’abord la jambe saine et la canne, à l’inverse pour descendre vous avancerez d’abord la jambe malade et la canne. Choisissez des parcours en pente douce plutôt que des escaliers. Cependant, déplacez-vous le plus possible à pied, pour des trajets raisonnables. Cela constituera un excellent exercice pour vos articulations.